Cuve de fermentation en acier inoxydable

Les cuves de fermentation en avier inoxydable sont les cuves les plus généralement utilisées. Cet article va vous décrire celles-ci mais on exclut les cuves cylindro-coniques. Cylindro-conique signifie qu’elle possède un cône à leur base. Cet article ne parlera que des cives à fond plat ou un peu bombé. Je vous invite à vous rendre sur l’article parlant des cylindro-coniques pour comparer et comprendre les différences entre ces deux types de cuves.

Haaaa l’acier inoxydable, quelle merveilleuse invention! Les avantages de posséder son fermenteur en inox sont nombreux:

  1. Le nettoyage est facilité car les cuves inox sont souvent fournies avec une boule de nettoyage CIP
  2. Le refroidissement de telles cuves est faite de manière plus facile qu’avec du plastique puisque l’acier inoxydable transmet bien la chaleur
  3. Il n’y a pas de recoins: les connectiques sont le plus souvent soudées proprement
  4. De telles cuves peuvent monter en hauteur afin d’avoir un encombrement moindre

Le fait de passer à l’inox pour sa partie froide est donc naturel quand on a les moyens de brasser plus. Je dirais qu’à partir de 100 Litres, ca devient intéréssant de passer à de l’inox car en général quand on passe cette barre, on a déjà quelques bouteilles d’expérience et on devient de plus en plus exigeant avec ses techniques 🙂

Il existe de nombreuses « options » sur ces modèles comme:

  • Un trou d’homme, une trappe pour inspecter le fermenteur
  • Un CIP
  • Le nombre d’ouverture (vidange totale et vidange partielle pour pouvoir extraire un fond de levure par exemple)
  • Le fond plat ou un peu bombé
  • L’isolation de la cuve
  • Un indicateur de niveau
  • Le fait d’avoir une double-paroi pour permettre de faire passer un liquide froid ou chaud afin de gérer la température sans contact avec la bière
  • La possibilité de mettre un drapeau pour gérer la température sans contact avec la bière
  • Le fait que le fermenteur ait des pieds
  • La présence d’une sonde de température afin de réguler la température ou pour information
  • La présence d’un dégustateur

C’est le « premier prix » de chez polsinelli. Ce modèle peut arriver avec un couvercle possédant un drapeau pour gérer la température. Je possède deux de ces fermenteurs sans drapeau. J’y ai changé la connectique pour la sortie et ajouté de l’isolation thermique ainsi qu’une régulation de la température par l’extérieur. Si vous le désirez je ferai un article sur ce que j’ai mis en place pour ce faire.

Cette seconde cuve est très utilisée dans les micro-brasseries. En effet, elle n’est relativement pas chère, est disponible de 100 jusque 625 Litres et possède deux sorties. L’une est tout en dessous (vidange totale) et l’autre se situe un peu plus haut (vidange partielle). En option, il est possible de prendre une double paroi afin de réguler la température. Pour les cuves de fermentation de la marque Speidel, il est important de prendre en considération le prix des vannes qui ne sont pas livrées, ainsi que l’embout qui permet le cip et le remplissage du fermenteur par le haut (assez cher, près de 500€ mais est valable pour tous les modèles – donc un seul suffit pour plusieurs fermenteurs étant donné qu’on ne remplit pas deux fermenteurs en même temps. Pour le CIP en série par contre c’est nécessaire…).

Cet article prend place dans le contexte de la présentation du matériel possible pour faire sa fermentation. Vous pouvez jeter un coup d’oeuil sur cette page de synthèse afin de pouvoir voir les autres manières de fermenter sa bière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *