Marmite inox bricolée

J’ai déjà vu des gens bricoler des cuves inox de type bergland (ou même des tanks à lait mais c’est une autre histoire). Le souci avec ces cuves (vraiment pas cher) est qu’il est difficile de les rendre étanche. En effet, on possède un couvercle de casserole inox et ce couvercle n’est évidemment pas étanche; il se soulèverai facilement sous pression. AUssi, il n’y a pas non plus de trou prévu pour le barboteur. Bref cela aurait dû en arrêter plus d’un mais il y en a qui ont essayés 🙂

Certains bricolos se sont donc essayés à percer un orifice sur le couvercle afin d’y insérer un barboteur à bouchon. Pour le souci d’étanchéité, on utilise du cellophane sur tout le couvercle de la casserole et le tour est joué. Ingénieux! Pour renforcer le tout, ils utilisent un caoutchouc pour fixer solidement le couvercle au reste de la casserole.

Voici, par exmeple, l’image d’un tel fermenteur que pasqueto du forum des forces du malt s’est fabriqué:

On est clairement dans du bricolage, ce n’est pas perrein mais bon, pour ceux qui veulent tenter… Les cuves bergland sont disponibles jusqu’à 100L! Pour ce qui en est du robinet de sous-tirage, il suffit de percer la cuve pour en mettre un. Cependant, je déconseille fortement étant donné que les robinets qu’on installe nous-même ne sont pas soudés. En effet, un pas de vis présente des aspérités qui pourraient générer des microbes donc bon… évitez l’idée de mettre un robinet sans soudure. Du coup, pour le sous-tiragen je vous invite à investir dans une canne de sous-tirage afin de tirer la bière par dessus.

Cet article prend place dans le contexte de la présentation du matériel possible pour faire sa fermentation. Vous pouvez jeter un coup d’oeuil sur cette page de synthèse afin de pouvoir voir les autres manières de fermenter sa bière.

Une pensée sur “Marmite inox bricolée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *