LE concasseur pour amateur/novice

Ci-dessous les explications mon choix, le bon plan pour un concasseur que j’ai trouvé sur le net. Ensuite le montage du moulin que j’ai choisi et enfin le réglage du concasseur à malt que j’ai acheté pour la brasserie.

 

Voici mes critères sur le choix du moulin à malt:

  • En inox car c’est un standard dans l’alimentaire. Ce poste devrait voir passer pas mal de matières et il faut donc un matériel robuste et propre (nettoyage facile),
  • Possédant au moins deux rouleaux pour que celui-ci puisse avoir un bon « débit ». Ca m’éviteras d’attendre trop longtemps si je désire beaucoup de mouture,
  • Ayant la possibilité d’installer un moteur électrique. En effet, en perspective de croissance, je voudrais avoir la possibilité de l’upgrader (pour pas cher si possible). Ca m’éviteras de m’ennuyer des heures à « me faire » quelques dizaines de kilos de malt!
  • Possédant un réglage de l’écartement entre ses rouleaux pour pouvoir régler, choisir et adapter la taille de la mouture. En effet, en fonction du grain, de sa filtration, bref de son rendement, on est rapidement amené à changer l’écartement de ses rouleaux. Cela va nous permettre d’avoir une mouture plus fine ou plus grossière.

Je cherche donc un concasseur inox, de deux rouleaux minimum, avec la possibilité d’y installer un moteur électrique et un réglage d’écartement.

 

J’ai donc cherché mon bonheur sur internet! Après avoir tout épluché, j’ai trouvé un modèle sympa et abordable sur  homebrewshop.be (ici) ou brouwmarkt.nl (ici). Il s’agit du « Arsegan Malt Mill PRO with Stainless Steel Rollers ». A l’heure où je l’ai acheté, il était 10€ moins cher sur brouwmarkt (79.95€) et les frais de ports sont gratuits dès 75€ donc c’était parfait. Je pense qu’ils font de temps en temps des promos dessus alors si vous pouvez le faire, soyez patients!

malt-mill-concasseur

Voici la vidéo explicative sur le montage du concasseur que j’ai sélectionné et acheté:

 

Pour ce qui en est des réglages d’écartement des rouleaux, on se rend sur le côté du concasseur. On peut y régler la position d’un des deux rouleaux. En fonction de la position de la tige (comme un potentiomètre), l’écartement change. Il faut bien avoir les réglages de part et d’autre du rouleau au même niveau afin d’avoir tous les rouleaux parallèles.

Pour les écartement optimaux cela dépend du grain (sa taille). Par exemple pour du seigle on va régler un écartement plus petit que pour du blé/orge car le grain est tout simplement plus petit. L’essentiel est que la filtration soit bonne. Si vous avez des grumeaux en début de filtration pendant 2 ou 3 minutes c’est peut-être que le grain est trop concassé (farine). Si vous avez une mauvaise extraction des sucres, c’est peut-être que le concassage n’est pas assez fin.

Astuce de brasseur: la mouture est essentielle pour le rendement et la filtration du brassin. Donc pour chaque brassin, il est bon de garder quelques grammes de grains concassés. Une boite de Pétri fera l’affaire (boite de Petri sur amazon). Cela fait partie des paramètres qu’il faut prendre en considération lors de son brassin, tout comme le PH de l’eau par exemple. Il est difficile d’indiquer sur sa feuille de route la taille des grains. La solution est de mettre quelques grammes de côté, ou prenez quelques photos du grain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *