Mes premières erreurs et comment les corriger

Je voudrais partager avec vous mes premières erreurs et comment j’ai fait pour les corriger. Je me dis que ca pourrait vous aider lors de vos premiers brassins pour progresser plus vite!

erreur

( Pour ceux pour qui cette image n’évoque rien, voici vidéo de l’erreur de cette personne)

 

J’ai mesuré le PH mais je n’avais pas de quoi modifier le PH.

J’ai ensuite acheté de l’acide lactique et du sel pour adapter. Dans le doute, ne rien faire car j’ai mis.

Je galérais à adapter le PH en fonction de la température

Au lieu de corriger chaque mesure, j’ai décidé d’acheter un PHMetre avec correction en fonction de la température.

J’ai oublié d’adapter la quantité de houblons de la recette en fonction du volume

Maintenant c’est devenu un automatisme, avec l’adaptation des quantités en fonction des taux d’alpha.

Pendant la filtration j’obtenais des mesures bizarres en cuve ébullition

Je mélange le moût avant la prise de densité.

La prise de paramètres pendant la filtration était fastidieuse car je devait couper la filtration pour prendre la densité du jus envoyé en cuve ébullition

Je me suis fabriqué un outil que je vous montrerai à l’occasion pour ne plus interrompre la filtration.

Je n’ai pas pu tester si la saccharification était terminée

J’ai acheté un test à l’iode et je l’utilise avant le mash out

Beaucoup de résidus en fond de cuve après l’ébullition

Je fait systématiquement un whirpool après l’ébullition.

Je ne connais pas mon coefficient d’évaporation

J’ai mesuré le volume avant et après ébullition.

Je me suis retrouvé avec une densité trop haute pour le volume calculé dans la recette

Le souci venait de ma balance (trop de grain). J’en ai achetée une électronique qui va jusque 10Kg.

Je suis monté au delà de la température consigne que je voulais

Pour corriger cela rapidement, je laisse un peu d’eau froide de côté pour « rincer » quelques litres froids un peu en avance si besoin est.

Je n’avais pas assez d’eau pour le rinçage à cause d’un mauvais dosage de malts (trop)

Voir « Je me suis retrouvé avec une densité trop haute pour le volume calculé dans la recette », mais je prévoit aussi quelques supplémentaires dans le volume d’eau de rinçage

Je n’ai pas activé mes levures liquides Wyeast en début de brassage

Je n’était pas au courant de cette bulle contenant du moût pour activer les levures liquides.

Le dernier jus de filtration possède une densité élevée

Le souci c’est que je stoppe la filtration quand j’ai atteint la densité de la recette en cuve ébullition. Il y a donc une « perte » importante du sucre dans la cuve empâtage/filtration que je vais devoir jeter car j’arrête la filtration. Du coup, je calcule maintenant plus précisément le volume de l’eau de rinçage.

Je me brûle lors de la prise du PH

La prise de PH prend du temps avant d’avoir une température stable. C’est chaud alors je me brûle parfois. Je fixe maintenant le PHMetre avec une ficelle de manière à ce qu’il trempe dans la cuve sans que j’ai à le tenir.

Je n’ai pas d’infos sur le PH pendant la fermentation

Quand je prend ma densité, je prend le PH aussi.

 

 

Je rajouterais certainement quelques erreurs communes dans cette liste pur vous aider.

Et vous, quelles sont les erreurs de vos premiers brassins? Qu’avez-vous entrepris pour les corriger? J’attends vos commentaires 😉

3 pensées sur “Mes premières erreurs et comment les corriger

  • février 16, 2019 à 10:16
    Permalink

    Salut Clément,

    Je n’ai pas la possibilité de commenter sur ta liste de matériel pour construire sa pico du coup je commente ici.

    Comment-as-tu fait pour découper le faux fond filtrant acheté chez polsi ? As-tu réussi a faire quelque-chose de propre ?

    Aussi, je remarque que tu ne parle pas de tout le matériel concernant la fermentation et l’embouteillage (chose importante si on veut pouvoir déguster ou vendre sa bière), qu’utilise-tu comme matériel ?

    Merci,
    A+
    Guillaume

    Répondre
    • février 17, 2019 à 6:42
      Permalink

      Salut Guillaume,

      Les dimensions du filtre polsi sont en effet un poil plus grandes que celles des cuves bergland. Du coup, il faut s’occuper de la couper. Deux solutions s’offrent à nous: découpe lazer ou découpe à la meuleuse/disqueuse. La découpe lazer coute … le prix du filtre donc j’ai opté pour l’achat de deux bons disques inox. J’ai aussi filmé cette partie. Je ne l’ai pas encore pubmliée mais mais je t’explique comment j’ai procédé. J’ai mesuré les dimensions intérieures de la cuve et je l’ai re-dessiné sur le filtre. Pour le re-dessiner, je suis parti du principe que le centre de gravité du filtre était son centre. C’est une approximation mais c’est assez bon pour notre usage. De là, j’ai pris un bout de ficelle que j’ai attaché au centre de gravité du filtre d’une part et un marqueur indélébile de l’autre part. L’espacement entre le centre de gravité et le marqueur était un petit peu inférieure des dimensiosn de la cuve que j’avais mesurée. J’ai donc tracé le cercle qui représentait la trace que j’allais disquer. J’ai du m’y reprendre à plusieurs reprises pour disquer car je n’osait pas disquer trop franchement donc je disquait à chaque fois un centimètre supplémentaire. FInalement j’y suis arrivé, ca a du me prendre pas moins de 2 heures mais c’est assez propre. J’en ai profité pour mettre une poignée inox sur le faux fond afin d’avoir plus facile à le manipuler.

      Voici le résultat en place: filtre polsinelli decoupe

      Répondre
    • février 17, 2019 à 6:51
      Permalink

      Pour ce qui concerne la fermentation, cela dépend du volume des brassins. J’ai consacré un article sur mes choix et astuces sur les fermenteurs Synthèse sur les cuves de fermentation

      Enfin, pour l’embouteillage je te ferai un article aussi dans la foulée mais je dois encore l’écrire celui-là. Il arrivera d’ici la quinzaine à mon avis alors stay tuned comme ils disent 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *