Brew In A Bag (BIAB) ou la technique pour brasser avec très peu de matériel

Aujourd’hui, je vais vous présenter une technique qui consiste à utiliser un maximum d’éléments de sa cuisine pour brasser en « tout grain ». Cette technique, qui s’appelle « brew in a bag » (BIAB, signifie littéralement brasser dans un sac), est très simple à mettre en place. Même si pas mal de personnes utilisent cette technique en combinaison à une glacière pour faire de l’infusion, je vais vous indiquer le moyen de le faire avec moins de matériel. Ainsi, si avez une cuisine et un thèrmomètre à dispo, vous aurez bien plus de contrôle et de paramètres à modifier qu’en utilisant un frigobox en infusion.

Matériel

Pour cela, au minimum, vous aurez besoin de:

  • Une grande casserole
  • Une cuillère
  • Un sac BIAB (4,85€ sur aliexpress)
  • une plaque de cuisson de cuisine
  • Un thermomètre allant à minimum 80 degrés
  • Une balance au gramme près (pour peser son houblon et son malt)
  • Un récipient quelconque (à partir de 200ml) pour transferer de l’eau lors du rinçage
  • Un concasseur de malt (si vous utilisez du malt qui n’est pas déjà concassé)
  • De quoi fermenter la bière (on peut se contenter d’une bouteille d’eau)

Niveau matières premières, il vous faudra:

  • Du malt
  • Du houblon

Vous aurez également besoin d’une recette de bière. Si il s’agit de votre premier essai, je vous conseille de faire une recette facile: un SMASH (Single Mals Single Hop – cela signifie qu’on utilise un seul type de malt et une seule variété de houblon). Un exemple serait de prendre du Pale Ale et du Simcoe par exemple. Je vous indiquerai une recette de SMASH en fin d’article.

Procédure

La procédure de base est simple:

  1. On amène l’eau a la température voulue (dans la recette de SMASH c’est 3 Litres d’eau à 63 degrés)
  2. Mettre le malt concassé dans le sac BIAB et on immerge le sac dans la casserole
  3. On mélange délicatement le grain concassé qui prend l’eau petit à petit et on fait son empatage (dans la recette SMASH c’est 70 minutes en tout)
  4. Retirer le sac de BIAB de l’eau et on procède au rinçage (toujours dans la recette c’est 2L d’eau chaude si possible, froide sinon). Pour le rinçage, il est préférable de faire couler délicatement l’eau dans le sac de BIAB afin que l’eau essaie de se gorger du reste de sucre que le grain referme.
  5. Une fois le sac retiré et le rinçage terminé, on peut passer à l’ébullition et à l’ajout du/des houblon(s)
  6. Une fois l’ébullition terminée, on retire les houblons si il s’agit de fleurs et on peut passer au refroidissement. Pour cela, on peut immerger la casserole dans de l’eau froide et attendre.
  7. Une fois la température descendue (selon la levure employée généralement vers 25 degrés pour des bières de type ALE), on peut mettre la bière dans un fermenteur ou un récipient et y insérer la levure.
  8. On ferme le fermenteur en mettant un système de barboteur et c’est terminé, on attends la fermentation!

Quelques photos

Ci-dessous un mini reportage photo d’un brassin en BIAB.

Concassage du malt
Empatage
Mash-out (destruction enzymatique)
Filtration à l’eau froide (d’où la température qui est descendue)
L’ébullition bat son plein!
Refroidissement avec un serpentin de fortune

Améliorations possibles

Comme cette technique est rudimentaire, il existe d’innombrables améliorations, mais voici pour moi les deux points principaux a améliorer (j’utilise déjà certaines d’entre-elles, vous l’avez vu sur le reportage photo):

  • Achat d’un thermomètre de cuisine type IKEA avec une alarme quand on dépasse une temperature de consigne (IKEA FANTAST 8,99€ https://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/20103016/)
  • Achat d’un tube de cuivre et de connectique afin de se brancher sur son système d’eau froide. On pliera et utilisera le tube pour refroidir le mout (on se fabrique un serpentin en fait). Avec un tube de 1 mètre, je refroidis facilement 4L de mout en 15 minutes. (4,55€ chez leroymerlin https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/tube-d-alimentation-cuivre-diam-6-x-8-mm-en-barre-de-1-m-e8994 – à ajouter: +-6€ pour la connectique afin de se raccorder à votre eau froide (personellement j’ai scotché des tuyau de jardin aux extrémités et j’ai mis une connectique de jardin pour me connecter facilement. En sortie j’ai juste mis le tuyau qui déversera l’eau dans l’évier) )
  • Achat d’un densimètre. Cela permet de mesurer exactement la densité. Pour des petits volumes, je préconise un refractomètre pour la phase de brassage car cela permet de ne pas gaspiller grand chose et qu’il n’y a pas besoin de corriger la densité en fonction de la température (en bref c’est très pratique)
  • Utilisation d’une passoire pendant le rinçage. Cela permet de mettre le sac en suspension et de rinçer plus facilement/efficacement le grain

Recette simple

Recette de SMASH Pale Ale Simcoe pour 4L finis:

  • 1 Kilo de Malt Pale Ale
  • 3L d’eau pour l’empatage
  • Le premier palier de 30 minutes à 63 degrés
  • Palier de 30 minutes à 73 degrés
  • Un dernier palier de 10 minutes à 78 degrés
  • Ebullition de 60 minutes en tout
  • Ajout de 2 Litres une fois le sac retiré (rinçage)
  • On envoie 3 grammes de houblon Simcoe qu’on infuse 60 minutes pour l’amertume
  • Dernier ajout de 3 grammes de houblon Simcoe qu’on infuse les 10 dernières minutes pour l’arôme
  • On ajoute le sachet de levure Safale US-05 (Fermentis) (il ne faudra utiliser que 3 grammes sur le paquet de 11 grammes)
  • Cela vous amènera vers les 5,5% alc, 1,056 de densité initiale et 1,014 de finale avec 13 EBC 36 IBU. C’est une recette qui colle parfaitement au style des « American Pale Ale » (prononcé avec un accent texan).

Vous avez des retours sur l’utilisation de sacs de BIAB, des avis? Un retour sur la recette? Des avis sur les améliorations à apporter à son installation, une astuce? Commentez! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *